Logo
 

Probité intellectuelle en recherche

La probité intellectuelle en recherche représente une qualité essentielle de toute activité scientifique et est une condition préalable à la crédibilité et à l’acceptation de la science. Elle s’appuie entre autres sur le respect de la méthode scientifique, sur l’objectivité et l’intégrité des résultats et des données, de même que sur une juste reconnaissance du crédit scientifique dans le contexte de collaborations locales ou internationales.

 

Faisant appel à la déontologie et à la responsabilité des chercheurs, face à la société mais aussi face à la communauté scientifique et à leurs pairs, la rigueur et l’honnêteté intellectuelles sous-tendent la qualité et l’efficacité de la recherche, tout en fondant et justifiant la liberté académique dont la confiance est le pivot.

 

L’Université de Montréal a adopté, en 1994, une Politique sur la probité intellectuelle en recherche qui s’applique à l’ensemble des activités de recherche menées à l’Université et à tous les chercheurs qui y poursuivent leurs activités (incluant les étudiants). Elle a également défini un cadre d’analyse et de traitement des cas de manquement à la probité qui lui sont signalés.

 

Cette politique, dont l’application relève de la vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation, est en lien avec les politiques et règlement suivants :