Logo
 
Bureau de la recherche (BRDV)Les subventionsLes chaires de recherche du Canada (CRC)

Les chaires de recherche du Canada (CRC)

Contexte général

En 2000, le gouvernement du Canada a créé un programme permanent dans le but d’établir 2000 chaires de recherche du Canada dans les universités canadiennes. Ce Programme est géré par le Secrétariat des chaires de recherche du Canada et a pour but d’attirer et de retenir certains des chercheurs les plus accomplis et prometteurs du monde. Il existe deux types de chaires :

 

  • Les chaires de niveau 1 (dites senior) :
    • subvention de 200 000 $ par année pour une durée de sept ans, renouvelable;
    • les titulaires sont d’exceptionnels chercheurs reconnus par leurs pairs comme des chefs de file mondiaux dans leur domaine.

 

  • Les chaires de niveau 2 (dites junior) :
    • subvention de 100 000 $ par année pour une durée de cinq ans, renouvelable une seule fois;
    • les titulaires sont d’exceptionnels nouveaux chercheurs reconnus par leurs pairs comme étant susceptibles de devenir des chefs de file dans leur domaine. 

Attribution des chaires

Les universités se voient attribuer des chaires en proportion du financement reçu de la part des trois organismes subventionnaires fédéraux (Conseil de recherches en sciences humaines, Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie et Instituts de recherche en santé du Canada) au cours des trois années précédant l’année de l’attribution. Chaque chaire est étiquetée en fonction d’un des trois organismes subventionnaires. À titre d’exemple, une chaire CRSH devra être comblée par un titulaire œuvrant dans le domaine des sciences humaines et sociales. En plus d’établir le nombre de chaires dont dispose l’Université de Montréal et leur « étiquette », le Secrétariat indique le niveau des chaires (niveau 1 ou niveau 2).

 

Avec l’accord du Secrétariat et en respectant un nombre maximal de modifications, l’université peut choisir de convertir certaines chaires; par exemple, une chaire de niveau 1 peut être scindée en deux chaires de niveau 2, ou une chaire IRSC peut être convertie en une chaire CRSNG. Comme d’autres universités, l’Université de Montréal a déjà eu recours à ce mécanisme pour mieux répondre aux besoins de la recherche.

 

Suite au processus d’attribution de 2012, les chaires de recherche du Canada de l’Université de Montréal sont affectées de la manière suivante :

 

 Niveau 1Niveau 2Total

IRSC

28

25

53

CRSNG

14,5

13

27,5

CRSH

9,5

13

22,5

Total

54

49

103

 

Les Chaires de recherche du Canada sont des subventions institutionnelles sous la responsabilité du vice-rectorat à la recherche, à la création et à l’innovation de l’Université de Montréal. Lors de la libération d’une chaire par son titulaire, elle revient sous la responsabilité du vice-rectorat. Les candidatures sont soumises au Secrétariat des chaires, au nom de l’Université de Montréal, par le BRDV aux concours se tenant en avril et en octobre de chaque année.

Vers le haut

Procédures pour la sélection des candidats au sein de l’institution

Le vice-rectorat à la recherche, à la création et à l’innovation informe les facultés et écoles du nombre de chaires libres, de leur profil (CRSH, CRSNG ou IRSC) et de leur niveau (niveau 1 ou niveau 2) pour les concours de l’année en cours et de l’année civile suivante. Les facultés et écoles sont alors invitées à déposer, en janvier et en avril, des propositions de chaires. Ces propositions peuvent être de différents ordres soit une proposition de thématiques de recherche en vue du recrutement de nouveaux chercheurs au Canada ou à l’étranger (lorsque la faculté dispose de postes à combler), soit une proposition de candidature d’un chercheur de l’Université de Montréal, soit une proposition des renouvellement pour un troisième mandat d'une chaire de niveau 1 (voir section Renouvellement)

 

Les dossiers de propositions de chaires préparés par les facultés contiennent :

 

 Proposition thématique de recrutement externeProposition d’un dossier de chercheur

Contenu du dossier

  • Exposé des motifs appuyant la nécessité du recrutement
  • Lien avec l’une des priorités stratégiques de la faculté
  • Démonstration d’un bassin de candidats prometteurs
  • Exposé du projet de CRC
  • Liste complète des publications
  • Liste complète des étudiants supervisés
  • Liste des cours offerts
  • Rapport du comité interne de sélection de la faculté
    (s'il y a lieu)
  • Lettre d'appui de la Doyenne ou du Doyen.

Formulaires

 

Critères d’évaluation des propositions

Grille d’évaluation Thématique 

 

Dans les semaines qui suivent le dépôt des propositions de chaires, le vice-rectorat à la recherche, à la création et à l’innovation constitue un comité formé de chercheurs chevronnés et de haut calibre représentant les trois grands secteurs de recherche de l’Université de Montréal (Sciences humaines et sociales, Sciences et Santé). Les avis émis par ce comité sont ensuite considérés par le comité de direction en fonction des stratégies de développement de l’institution.

 

Les facultés sont informées des décisions dans la semaine suivant la réunion du comité de direction. Les candidats retenus pour soumettre leur dossier doivent alors préparer une candidature complète. Dans le cas des thématiques retenues, les facultés et écoles peuvent entamer les procédures en vue d’un affichage de poste.

Équité dans la représentation

Certains groupes de personnes (les femmes, les minorités visibles, les Autochtones et les personnes handicapées) sont sous-représentés parmi les titulaires de chaires. Le Secrétariat a mandaté les établissements afin de remédier à la situation. L’Université de Montréal s’est engagée à augmenter le nombre de ces personnes en encourageant le recrutement de membres des groupes mentionnés lors de la mise en candidature de nouvelles chaires. Ces efforts s’inscrivent dans le cadre du Programme d’accès à l’égalité en emploi (PAEE) de l’Université.

Financement de l'infrastructure

Les titulaires de chaires peuvent également bénéficier d’un financement de leur infrastructure de recherche de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), dans le cadre du programme du Fonds des leaders John-R.-Evans. Ces demandes étant institutionnelles, elles doivent préalablement être recommandées par la faculté et autorisées par le VRRCI. Les demandes auprès de la FCI et des CRC sont présentées en même temps, et ce, à l'aide d'un formulaire FCI abrégé, qui est intégré au formulaire de mise en candidature des chaires de recherche du Canada. Les demandes sont évaluées de façon concomitante par les mêmes évaluateurs.

Vers le haut

Chaires disponibles 2014

  Niveau
1
Niveau
2
IRSC 1 1
CRSNG 0 1
CRSH 1 1