Logo
 

Nos interlocuteurs à l’extérieur de l’Université

Dans le cadre de sa mission, le BRDV est appelé à travailler, de près ou de loin, avec des organismes externes qui soutiennent la réalisation de sa mission.

 

Voici une liste non exhaustive des principaux interlocuteurs du BRDV à l’extérieur de l’Université de Montréal :

 

La direction de la recherche, des statistiques et de l'information du MELS a pour mandat d’assurer la réalisation, la production et la diffusion de recherches, de statistiques et d'indicateurs aux fins du pilotage du système éducatif. Elle est responsable du système d'information sur la recherche universitaire (SIRU) qui permet de colliger divers indicateurs relatifs à la recherche universitaire au Québec.

Un forum d’échange et de concertation, un service d’étude et de recherche pour les administrations universitaires, un porte-parole, un lieu de ressourcement et de réflexion, un coordonnateur et un gestionnaire de services.

Elle représente ses membres de manière dynamique et efficace au Canada et à l'étranger. Son mandat est de contribuer à l’élaboration de politiques publiques en matière d'enseignement supérieur et d'encourager la collaboration entre les universités et les gouvernements, le secteur privé, les collectivités et les établissements d'autres pays. Elle offre des services dans trois sphères d'activité : la politique gouvernementale et la promotion d'intérêts; les communications, la recherche et l'échange d'informations; les bourses d'études et les programmes internationaux.

Elle est une voix pour les administrateurs de la recherche au Canada. Distinct des autres forces nationales, l'ACARU se distingue par sa diversité et son expertise dans la gestion de la recherche. Elle fournit une interface critique à tous les intervenants œuvrant dans le domaine de la gestion de la recherche.

Son but est de promouvoir le développement de la recherche universitaire au Québec, d'encourager et de faciliter la mise au point de politiques de recherche et de procédures efficaces pour l'administration des programmes de recherche, de permettre à ses membres d'échanger sur leurs préoccupations, d'assurer des relations fructueuses avec les organismes intéressés à la recherche universitaire et d'offrir un lieu d'échanges avec les organismes subventionnaires.

Son but est de promouvoir, de soutenir et d'améliorer le transfert technologique scientifique à l’échelle internationale.