Logo
 

À la une


Richard E. Tremblay décroche le «Nobel de la criminologie» 

Richard Ernest Tremblay, professeur associé, faculté de médecine - département de pédiatrie,  - professeur émérite, faculté des arts et des sciences - département de psychologieLe psychologue Richard E. Tremblay, professeur émérite de l’Université de Montréal, obtient le Prix de Stockholm 2017, qu’on surnomme le «Nobel de la criminologie» en raison de son prestige dans la communauté scientifique mondiale. «Je suis très honoré de cette reconnaissance, d’autant plus que je n’ai pas une formation en criminologie. J’ai été orienté vers les problèmes de délinquance au cours de ma formation au Département de psychologie de l’Université de Montréal il y a 49 ans, dans le programme qui est à l’origine de l’École de psychoéducation», commente le lauréat, que nous avons joint en Europe, où il passe beaucoup de temps en raison, notamment, de ses travaux menés à l’école de santé publique de la University College Dublin, en Irlande, qui lui a proposé un poste de professeur.

 

Doté d’une bourse de un million de couronnes (environ 145 000 $ CA), le prix a été instauré en 2006 par le ministère suédois de la Justice pour souligner «les réalisations remarquables dans la recherche criminologique ou l'application des résultats de la recherche par les praticiens pour la réduction de la criminalité et la promotion des droits de l'homme». C’est la première fois que ce prix est attribué à un Canadien.

 

Pour en savoir plus

Calendrier

Le chiffre

2

Deux lauréats proviennent de l'UdeM, au concours étudiants-chercheurs pour le mois de décembre. Félicitations!

Source : FRQ

Zoom sur

Mécanismes du système immunitaire: les travaux du Dr Jean-Sébastien Delisle se distinguent

Le docteur et professeur Jean-Sébastien Delisle.

Le «Journal of Immunology» a jugé que la plus récente étude du professeur Delisle se classe parmi les 10 % de ses meilleures publications scientifiques.

 

Zoom sur

En avant «La musique aux enfants»!

CRÉDIT : LAMUSIQUEAUXENFANTS.ORG / RAPHAËL THIBODEAUDes élèves de quatre et cinq ans participent au programme La musique aux enfants, élaboré par l’OSM et la Faculté de musique. Des chercheurs vont mesurer les effets de ce projet.