Logo
 

À la une


Isabelle Peretz reçoit le Prix d’excellence 2015 du FRQNT

Isabelle Peretz

Les recherches de la professeure Peretz ont pour point central les processus cognitifs impliqués dans les activités musicales. Avec son collaborateur, M. Robert Zatorre, de l’Université McGill, elle a notamment démontré les fondements biologiques de la musique, le fait que celle-ci repose sur des bases neurologiques et cognitives pouvant être étudiées en laboratoire. Auteure de plus de 200 articles scientifiques et de 40 chapitres de livres, Isabelle Peretz a fait en sorte que Montréal devienne un haut lieu de la recherche dans les domaines des neurosciences et de la musicologie.

La directrice scientifique du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT), Mme Maryse Lassonde, est heureuse de remettre le Prix d’excellence 2015 du FRQNT à Mme Isabelle Peretz, professeure-chercheure au Département de psychologie de l’Université de Montréal et spécialiste de la neurocognition de la musique. La professeure Peretz a reçu cet honneur lors de la Journée de la recherche du FRQNT qui avait lieu hier à l’Université Laval.

 

D’une valeur de 10 000 $, le Prix d’excellence vise à récompenser la contribution exceptionnelle d'un chercheur à l'avancement des connaissances dans les domaines des sciences naturelles, des mathématiques et du génie, à reconnaître ses réalisations et leurs retombées pour le Québec.

 

«Le Prix d’excellence 2015 du FRQNT vient souligner le remarquable parcours scientifique d’Isabelle Peretz, première femme à recevoir ce prix depuis son instauration en 2010. À ses débuts en tant que chercheure, elle a dû convaincre la communauté scientifique que la musique et le langage étaient traités dans différentes parties du cerveau, ce qui allait à contre-courant des idées reçues. Avec rigueur et constance, Mme Peretz a donné ses lettres de noblesse à la neurocognition de la musique», déclare la directrice scientifique du FRQNT.

  

Source : Fonds de recherche du Québec.


Nouvelles

Un traitement préventif diminue de 86 % le risque d'infection au VIH

25. février 2015 | udemnouvelles@umontreal.ca (Communiqué)

Financement d'un programme phare en glycomique

24. février 2015 | udemnouvelles@umontreal.ca (Communiqué)

Avancées récentes en périnatalité

23. février 2015 | udemnouvelles@umontreal.ca (Communiqué)

Montréal : un nouveau partage des responsabilités fiscales plus équitable

23. février 2015 | udemnouvelles@umontreal.ca (Journal FORUM)

Comment fonctionne l'intelligence artificielle?

23. février 2015 | udemnouvelles@umontreal.ca (Journal FORUM)

Sommes-nous seuls dans l'Univers? «On le saura bientôt!»

23. février 2015 | udemnouvelles@umontreal.ca (Journal FORUM)

Pourquoi les éoliennes ne sont pas bonnes pour le Québec?

23. février 2015 | udemnouvelles@umontreal.ca (Journal FORUM)

Un étudiant en criminologie plonge dans le djihad...

23. février 2015 | udemnouvelles@umontreal.ca (Journal FORUM)

Calendrier

Zoom sur

Financement d'un programme phare en glycomique

Dr Alexey Pshezhetsky. Image : UdeM

Le programme de Dr Pshezhetsky, chef de file mondial dans le domaine de la glycomique devrait progressivement se pencher sur l'étude du rôle de l'acide sialique dans la santé et la maladie à une échelle mondiale.

Le chiffre

2 M$

 

Montant amassés sur les trois millions nécessaires à la création de la chaire Maryse et William Brock pour la recherche appliquée en greffe de cellules souches.

Source : UdeMNouvelles 

Zoom sur

La musique peut réduire le stress, veut démontrer Nathalie Gosselin

Nathalie Gosselin cherche une façon non pharmaceutique de lutter contre le stress. Pourquoi pas la musique?

La musique peut-elle être un moyen d'atténuer les effets du stress sur la santé? «La littérature scientifique rapporte que oui, ça marche... parfois», résume la neuropsychologue Nathalie Gosselin, professeure au Département de psychologie de l'UdeM.